Le Rond-Point

des sciences humaines

Actualités d'hier à aujourd'hui

1er Juillet 2014 L’Indépendance du Québec revisitée

INDÉPENDANCE NATIONALE DU QUÉBEC 418 1er juillet 2014 L’indépendance du Québec revisitée AVERTISSEMENT Cette publication complète le préambule de la chronique de Bruno Deshaies sur le site Vigile.net. S’imaginer que les Québécois pourront réaliser l’indépendance nationale du Québec sans analyser méthodiquement l’affrontement national entre la nation québécoise et la nation canadian serait se méprendre sur [Lire la suite]

Monter vers l’indépendance…

Que peut-il se passer entre les deux échelons d’une fédération pour la nation minoritaire et mineure ? 20 juin 2014 Mon propos vient rejoindre celui de Madame Andrée Ferretti qui a été la première à commenter la chronique de Gilles Toupin du 7 juin dernier sur le site Internet Vigile.net.   L’indépendance au premier plan Mario [Lire la suite]

PAR OÙ FAUT-IL COMMENCER ?

Politique publique sociale ou politique publique nationale ? Chronique 410 par Bruno DESHAIES 7 mars 2014  (Mise à jour :18 mars 2014)  Cette chronique a été écrite avant l’arrivée officielle de monsieur Pierre Karl Péladeau, le 9 mars dernier, dans la campagne électorale en cours. Cela étant dit, la distinction entre une politique publique sociale [Lire la suite]

SUR LA LUTTE NATIONALE AU 2e DEGRÉ (I de II)

Gilles Duceppe et l’option du LIT (Lois, Impôts et Traités) et Christian Dufour relatif au poste de lieutenant-gouverneur 26 mars 2013, par Bruno Deshaies L’option du LIT par les défenseurs du souverainisme n’est qu’un sous-produit du fédéralisme réformé.  Les Québécois ne se mettront pas à danser sur cette chanson-là demain matin.  C’est une fois de [Lire la suite]

INDÉPENDANCE NATIONALE DU QUÉBEC 398

 NOTRE POLITIQUE PROVINCIALE Le gouvernement Marois propose : « …un pays neuf.  Un pays qui nous ressemble : un pays pour tous ! » Chronique de Bruno Deshaies  Dimanche, 11 novembre 2012 Source : http://www.vigile.net/Le-gouvernement-Marois-propose-un Visites : 408 2012-11-11 13:44 472 2012-11-11 20:55 Le Discours d’ouverture de la 40e Législature (cf., http://pq.org/actualite/nouvelles/notes_de_discours_de_la_premiere_ministre_du_quebec_a_loccasion_de_louverture_de )  par la première [Lire la suite]

L’INDÉPENDANCE NATIONALE ET LE GOUVERNEMENT MAROIS

Que les politiques péquistes et les ex-parlementaires souverainistes cessent de finasser avec la fin et les moyens. « Depuis cinq décennies, les voix politiques nous ont entretenus sur le problème des fins et des moyens si bien que la dialectique « DES FINS-MOYENS ET DES MOYENS-FINS » est venue embrouiller la solution du problème de [Lire la suite]

LE DÉFI MAJEUR DE MADAME PAULINE MAROIS

INDÉPENDANCE nationale DU QUÉBEC 396 « Au plan opérationnel, la première difficulté politique consistera à transformer une haute fonction publique provinciale en une haute fonction publique nationale. »    Bruno DeshaiesVigile.netjeudi, 6 septembre 2012 Les dés sont jetés.  Les électeurs et les électrices de toutes les régions du Québec ont voté pour la formation d’un nouveau [Lire la suite]

DÉMOCRATIE OU DÉMAGOGIE ?

INDÉPENDANCE NATIONALE DU QUÉBEC 393 L’objectif électoraliste doit-il décider de tous les gestes de tous les partis politiques ? Un gouvernement qui vielle sur le Québec depuis neuf ans, qui aboutit à l’adoption d’une loi antidémocratique, qui se cache derrière les faux-fuyants de sa bonne gestion et qui, en plus, ne parvient pas à mâter les [Lire la suite]

LES ÉLECTIONS, PLUS TARD

INDÉPENDANCE nationale DU QUÉBEC 391 LA JUSTE PART ET LA VALEUR DES CONTRATS DE CONSTRUCTION DU MTQAvis aux chefs des associations étudiantes Bruno DeshaiesChronique de Bruno Deshaies    samedi, 23 juin 2012  AUX PARLEMENTAIRES.  Pour éviter le désastre, enclencher un processus d’élaboration d’une POLITIQUE PUBLIQUE au sujet du financement du réseau de l’enseignement postsecondaire à partir [Lire la suite]

LE VIOL DÉMOCRATIQUE

PRENONS LE PROBLÈME À SA SOURCE : LA DÉMOCRATIE VIOL : « Fait de manipuler (les convictions ou les croyances d’une personne ou d’un groupe) pour imposer certaines idées. » (Encarta)  Supposons le syllogisme suivant :  La démocratie ne fonctionne pas uniquement du HAUT vers le BAS. La démocratie, c’est aussi un mouvement du BAS [Lire la suite]

« Articles précédents
© Le Rond-Point des sciences humaines, 1999-2014
Bruno Deshaies, info@rond-point.qc.ca