Auteur Accueil  > Biographie


Bruno Deshaies

Bruno Deshaies
Image haute-résolution (197k)





Notice biographique

BRUNO DESHAIES est né à Montréal en 1937. Il est marié et père de trois enfants. Il demeure à Québec depuis la fin de 1969. Il est revenu à Montréal à l’été 2002. Il tient toujours sa chronique du jeudi sur le site Internet Vigile.net

Les études

Il a fait ses études primaire et secondaire dans les écoles de la Commission des écoles catholiques de Montréal entre 1943 et 1955. Après quoi, il s’est inscrit en formation des maîtres à l’École normale Jacques-Cartier de Montréal où il a obtenu son Brevet « A » d’enseignement et son B. Péd. de l’Université de Montréal (1958). Par goût et par intérêt, il se dirige vers le Département d’histoire de l’Université de Montréal en vue de l’obtention du grade de L. ès L. (histoire). Il rédige une thèse prédoctorale qu’il termine en 1961, puis il s’inscrit aux études doctorales. Il dépose sa thèse de doctorat, en 1973, pour l’obtention du grade de D. ès L. (histoire). La thèse s’intitule: Évolution des États du Québec et de l’Ontario entre 1867-1871.

Les professeurs qui l’ont marqué

À l’École normale Jacques-Cartier, il a été marqué par l’enseignement de monsieur André Lefebvre, professeur d’histoire et de didactique de l’histoire et monsieur Jean-Charles Faucher, professeur d’art et de didactique des moyens d’expressions visuels. En guise de témoignage et d’estime, monsieur Lefebvre m’a offert comme prix de l’année, le livre de Gilbert Garraghan, A Guide to Historical Method et monsieur Faucher un ouvrage de peinture sur les Oeuvres du Louvre.

À l’Université de Montréal, il a reçu l’enseignement de Maurice Séguin en histoire du Canada après la conquête, de Guy Frégault [Fonds Guy-Frégault CRCCF (P168)] et de Jean Blain pour l’histoire de la Nouvelle-France, de Michel Brunet pour l’histoire contemporaine ainsi que des États-Unis et, finalement, l’enseignement d’un dominicain, le père Antonin Papillon, pour l’histoire de l’Antiquité et du Moyen-Âge.

L’enseignement

Il a commencé à enseigner à temps partiel à l’École normale Jacques-Cartier, en 1960, puis il est devenu le directeur du Département d’histoire entre 1965 et 1969. Il a aussi enseigné l’histoire au baccalauréat des adultes à l’Université de Montréal et aux Hautes Études commerciales dans les années 1960 mais il a fait carrière à l’École normale Jacques-Cartier. En 1968-1969, il a assumé la coordination de la fusion des départements d’histoire des institutions impliquées par la création de l’UQAM. En 1969, il est nommé professeur au Département d’histoire de l’UQAM. Cependant, en décembre 1969, il accepte le poste de directeur de la Division de l’enseignement des sciences de l’homme pour toutes les écoles publiques du Québec au ministère de l’Éducation du Québec. Après quoi et pendant la même période, il a enseigné, à titre de chargé de cours, l’histoire de l’éducation au Québec à l’Université Laval et à l’Université du Québec à Chicoutimi où il a aussi enseigné la didactique des sciences humaines au primaire pendant les décennies 1970 et 1980 et au début des années 1990.

Direction de la « division » des sciences de l’homme au ministère de l’Éducation (1969-1977)

Pendant huit ans, il a assumé la direction de la division de l’enseignement des sciences humaines au primaire et de la géographie, de l’histoire et de l’économique au secondaire pour toutes les écoles publiques du Québec. C’est sous son mandat que l’enseignement de la géographie et de l’histoire nationales est devenu obligatoire dans toutes les écoles secondaires et que les sciences humaines remplaceront les programmes de géographie et d’histoire des Programmes d’études du Département de l’Instruction publique, de 1959.

L’action politico-communautaire

Le Rond-Point n’hésite pas de prendre position et de s’impliquer dans le milieu ou sur les questions qui préoccupent l’éducation, l’avenir du Québec ou d’autres sujets d’actualité.

Publications

Le Rond-Point des sciences humaines (1997)

Depuis l’automne 1997, il travaille à la mise à jour du Rond-Point des sciences humaines. Les intentions du Rond-Point sont explicitées sur le site. L’esprit et la structure du site font aussi l’objet de quelques explications. Une rubrique spéciale est consacrée à l’objet des sciences humaines et aux rapports de l’homme avec la nature et la société ainsi qu’à la « nature et aux domaines » couverts par l’homme relationnel, l’homme et l’espace et l’homme et le temps.

Vigile.net (1999)

Depuis l’automne 1999, il rédige régulièrement la chronique du jeudi sur le site Internet Vigile.net. Cette chronique traite de l’indépendance du Québec ainsi que des enjeux majeurs liés à cette question nationale sur l’avenir du Québec-Français. Dans ses chroniques, il n’hésite pas à faire appelle à la pensée de l’historien Maurice Séguin, un des maîtres de l’École de Montréal en histoire du Canada et du Québec. Fonds Bruno Deshaies (2001) À l’été de 2001, les Archives nationales du Québec ont fait l’acquisition d’archives privées de Bruno Deshaies. Le Fonds Bruno Deshaies se trouve à Québec à la Division des archives textuelles du Centre d’archives de Québec.

Une série du fonds regroupe le corpus d’information qui a servi de base à la rédaction de la thèse de doctorat portant sur l’Évolution des États du Québec et de l’Ontario entre 1867 et 1871. Elle comprend la documentation, les fiches de recherche, la bibliographie, des cartes, des discours politiques, les exposés sur les finances publiques et les débats parlementaires dans les journaux de l’époque. Il s’agit d’une matière précieuse pour ceux et celles qui s’intéressent à l’histoire du Québec et du Canada. De plus, cette documentation peut illustrer une initiation pratique à la méthodologie historique.

Les internautes peuvent trouver le Sommaire, le Résumé, la Conclusion et un extrait du Chapitre X concernant la première négociation fédérale-provinciale au Canada sur la Chronique du jeudi du site Internet Vigile.net. C’est à la demande du Québec que cette conférence a été convoquée. Il a été question d’immigration et de subventions aux gouvernements provinciaux.

Une autre série du fonds concerne l’édition de l’Histoire de deux nationalismes au Canada et des documents se rapportant au cours sur Les Normes de Maurice Séguin en 1959 et 1965-1966. De plus, trois bandes sonores de 5 œ po de son cours d’histoire du Canada en dix-sept leçons de 1963-1964 à la télévision de Radio-Canada dans le cadre des cours pour adultes dispensés par l’Université de Montréal.

Un répertoire provisoire du fonds est disponible pour consultation au Centre d’archives de Québec.

N. B. Le fonds peut être consulté sur place au Pavillon Louis-Jacques-Casault, Cité universitaire, Université Laval, C.P. 10450, Ste-Foy, Québec (G1V 4N1). Tél.: (418) 643-4376 Téléc.: (418) 646-0868. Vous pouvez aussi communiquer avec le donateur du lundi au vendredi seulement entre 9 h 30 et 16 h 30 au (514)326-5917.
Bruno Deshaies

Bruno Deshaies
Courriel : info@rond-point.qc.ca
Site : http://www.rond-point.qc.ca


Page d'accueil  Commentaires  Haut