Rond-Point Accueil > Histoire


Histoire

Confrontation Québec-Canada

  • Indépendance politique du Québec

    • Quelques questions faciles et moins faciles sur l'indépendance. (Gilles Verrier)
      Bruno Deshaies, Le torchon brûle entre les souverainistes. Quelques questions préoccupantes qui rendraient possible une vision plus claire de l'INDÉPENDANCE. Un rappel : Lutte des Montrealers contre l'hégémonie appréhendée des «French Canadians». Chronique du jeudi 10 mai 2007.
    • La double crise politique et nationale de 1835-1837
      Bruno Deshaies, éd., LE DEUXIÈME CANADA (13/29). «Le plus grave, la 93e résolution : l'Assemblée ne votera pas de subsides tant que Londres n'aura pas accéder aux demandes des canadiens-français ; c'est la grève parlementaire». Chronique du jeudi 14 février 2008.
    • Les indépendantistes-péquistes 
      • Retour sur l’épisode du «beau risque» en 1984 et ses suites.   Chronique de Bruno Deshaies, 17 juillet 2015.  Indépendance politique du Québec 432.
      • «L’horrible multiculturalisme canadien a tout contaminé» (Marcel Haché)  C’est une opinion, mais est-ce la fin-en-vue des indépendantistes ?  Chronique de Bruno Deshaies, 1er août 2015. Indépendance politique du Québec 432. «Contre leur annexion au Canada, les indépendantistes québécois veulent obtenir leur self-government complet (à l’interne et à l’externe).  Cette idée doit être affirmée haut et fort. Le PQ dans l'opposition à l’Assemblée nationale doit remplir ses obligations en tant que groupe parlementaire indépendantiste. Il a un devoir critique vis-à-vis du gouvernement actuel des libéraux fédéralistes intransigeants au pouvoir à Québec et soutenus, en plus, par tout le système canadian. C’est évident et c’est plus qu’une histoire de constitution du Canada. La preuve : le Canada fonctionne avec la réforme constitutionnelle de 1982 sans la signature du Québec ! Il faut en prendre acte et agir autrement.»
  • L'identité canadienne

  • L'identité québécoise

  • Les grands enjeux nationaux

    • Le point de vue d'un canadien-anglais pour l'unité dans la diversité
      THE VIEW OF HISTORY TRANSFORMED (c., 1998) Robin MATHEWS, British Columbia (1931- )
    • Deux idéologies nationalistes s'affrontent.
      «COMPETING NATIONALISMS : QUEBEC-CANADA RELATIONS», Barcelone, 1995, 14 p. Kenneth McROBERTS (1941- ) L’A. de cette étude est un nationaliste canadian qui promeut la création de l’identité canadienne sous une forme unique dans une fédération. Son point de vue est inspiré par l’idée multiculturaliste. Devant l'incompréhension d'une même vision du Canada, il se montre un observateur perspicace qui tente de comprendre les rapports entre les «deux peuples fondateurs» du Canada moderne et contemporain. Malgré tout, il martèle avec brio sa conception de la fédération canadienne. C'est l'optique fédéraliste à son meilleur avec en arrière-plan les arguments de l'optique impérialiste (de façon subliminale). En fait, il lutte pour l'unité canadian ou pancanadienne.
    • Le point de vue d'un canadien-français pour un État fédéral, «un cadre vivant»
      INTERVENTION DE L'HONORABLE LAWRENCE CANNON, C.P. Ambassadeur du Canada en France aux assises du fédéralisme du mouvement européen en France. Paris, vendredi 6 décembre 2013
    • Le point de vue d'un québécois-français dans l'optique indépendantiste
      L'INDÉPENDANCE NATIONALE DU QUEBEC, QUEL CHEMIN FAUT-IL PRENDRE ? Politique publique « sociale » ou politique publique « nationale » ? par Bruno Deshaies.
      Tribune libre de Vigile (vendredi 7 mars 2014) et L'Académie de l'indépendance du Québec (mise à jour 18 mars 2014). BLOG (version plus complète)

Page d'accueil  Commentaires  Haut