Rond-Point

Méthode Un traité de méthodologie

Gilbert J. GARRAGHAN (1871-1942)


GARRAGHAN, Gilbert J. A Guide to Historical Method, publié par Jean Delanglez, New-York, Fordham University Press, 1946, xv + 482 + 30. [4e éd. : 1957. La Bibliothèque du Congrès à Washington nous indique l'existence, en 1974, d'une autre édition. ISBN 0837171326] [1]


Un traité de méthodologie

Le P. Gilbert J. Garraghan, S.J., (14 août 1871 - 6 juin 1942) fut un historien de l'Église catholique aux États-Unis. Il publia plusieurs ouvrages, dont le plus considérable est Jesuits of the Middle United States (3 vol., 1938). Directeur de la revue Mid-America durant cinq ans, il occupa, de 1932 à 1942, le poste de professeur d'histoire préposé aux recherches à l'Université Loyola de Chicago. En mourant, il laissait à l'état de manuscrit un volumineux traité de méthode historique. Son successeur, le R. P. Delanglez, S.J., a mis au point ce travail et en a assuré la publication.

Garraghan avait d'abord eu l'intention de traduire et d'adapter en anglais le livre d'Alfred Feder, Lehrbuch der geschichtlichen Methode (Regensburg, 1924), troisième édition d'un manuel paru en 1919 sous le titre de Lehrbuch der historichen Methodik. À mesure qu'il avançait dans son travail de d'adaptation, l'historien jésuite était conduit à repenser et à présenter sous une forme originale la grande étude de son devancier. Ainsi le livre que le P. Delanglez a livré au public à la fin de 1946 peut être considéré, d'une façon générale, comme une contribution indépendante à l'étude de la méthodologie. Il s'ajoute à la liste déjà longue des traités qui, depuis 1889, ont suivi la parution de l'œuvre de Bernheim, Lehrbuch der historichen Methode.

Le Guide to Historical Method suit un plan qu'ont rendu familier les auteurs de travaux du même genre. Une partie est réservée à l'heuristique, ou « science » des sources, qui n'est pas une science : elle est ici proprement intitulée « Finding the Sources ». Une autre est consacrée à la vérification de la valeur des sources, c'est-à-dire à la critique. Une dernière partie explique les règles de la mise en œuvre (synthèse et exposition) des résultats donnés par les recherches. Au début, l'auteur s'étend sur l'ensemble des notions préliminaires à l'histoire. Une utile bibliographie des ouvrages de méthodologie complète l'exposé de Garraghan. Le mérite de cette bibliographie est double : elle présente une liste chronologique de tous les ouvrages vraiment important concernant la méthode historique et, d'autre part, elle élimine de nombreux écrits dépourvus de valeur ou d'originalité. Deux index bien élaborés facilitent la consultation du livre. En appendice, on trouve la réimpression du précieux petit manuel de Mlle Livia Appel, Bibliographical Citation in the Social Sciences ; tous nos historiens devraient suivre les règles proposées dans cet appendice : l'effet en serait la disparition dans des ouvrages ou des articles par ailleurs intéressants, des citations mal faites et des références incompréhensibles.

Ce qui frappe dans ce traité, c'est le souci constant qu'ont eu l'auteur et l'éditeur d'être complets. À notre avis, l'auteur a parfois cherché à l'être trop : certaines spéculations ou considérations théoriques, particulièrement au début, sont d'une utilité discutable. Les innombrables questions suscitées par l'explication de la méthode sont prises une à une, exposées avec toute la précision désirable et suivies d'exemples nombreux, bien choisis, accompagnés de références exactes. Afin d'éviter la multiplicité des notes infrapaginales qui, autrement, auraient accaparé la plus grande partie de l'espace, on a eu recours à une ingénieuse disposition typographique qui allège le texte et contribue grandement à la clarté de l'exposition. Ces exemples, ainsi qu'il convient dans un ouvrage de langue anglaise, se rattachent surtout, mais non uniquement, à l'histoire des États-Unis et à celle de l'Angleterre. Ils constituent, en même temps qu'une illustration nécessaire de la théorie, une mine de renseignements historiques et bibliographiques tirés des données les plus récentes de la science. La subdivision de la matière en paragraphes numérotés fait ressortir l'enchaînement logique des parties et permet au lecteur de localiser rapidement les renvois. Le style est simple et distingué, qualités assez rares dans les traités de méthodologie.

Nous ne saurions trop recommander la lecture du Guide to Historical Method. Les ouvriers de l'histoire y trouveront l'occasion de mettre au point leur technique et de réfléchir d'une façon profitable sur les exigences de leur métier. La Faculté des lettres de l'Université de Montréal a adopté ce livre comme manuel, en attendant que nous en ayons terminé une adaptation canadienne, en français.


NOTE Nous conseillons aux internautes de faire une petite visite sur le site de la bibliothèque du congrès à Washington. Pour trouver les publications de Gilbert J. Garraghan, choisir le catalogue suivant :


BOOKS Cataloged Since 1898 Includes an incomplete, unedited listing of books cataloged before 1975. Personal author : Garraghan, Gilbert J. Sélectionner les deux entrées suivantes :
  • Garraghan, Gilbert J. (Gilbert Joseph), 1871-1942 (8 items)
  • Garraghan, Gilbert Joseph, 1871- (4 items)
Réponse de la recherche : 13 documents.

  1. COMPTE RENDU par GUY FRÉGAULT, in REVUE D'HISTOIRE DE L'AMÉRIQUE FRANÇAISE, septembre 1947, p. 163-165.

Page d'accueil    Commentaires  Haut

© Le Rond-Point des sciences humaines, 1998
Bruno Deshaies, info@rond-point.qc.ca