Rond-Point

Histoire Maurice Séguin Plan détaillé du cours sur les Normes Prologue

    Le sommaire des Normes  >

Prologue

Les Normes,

ébauchées par l'historien québécois Maurice Séguin, sont le produit d'une longue méditation et d'une profonde réflexion sur l'histoire, sur la vie des sociétés et sur leurs rapports entre elles. Précédées par une Introduction importante, les Normes sont divisées en deux parties : l'Exposé et discussion des Normes et l'Explication historique. Indissociables, ces deux parties forment la « division du cours » portant sur l'histoire politique (et économique) des deux Canadas. Le tout est complété par un Épilogue qui porte sur « la notion d'indépendance dans l'histoire du Canada ».

Maurice Séguin, cet historien simple et timide, cherchait toujours les raisons profondes des grands phénomènes historiques, d'où son intérêt inlassable pour la grande histoire. Sa préoccupation principale était la suivante : Qu'est-ce qui peut éclairer le plus le citoyen d'aujourd'hui ?

Le sommaire des Normes

met en évidence la structure générale du cours sur Les Normes : l'avertissement, l'introduction, la division du cours en deux parties et, finalement, l'épilogue. Nous recommandons, d'entrée de jeu, la consultation du sommaire pour mieux saisir la structure explicative générale des Normes. Il est extrêmement important de réfléchir sur ce sommaire et de se faire sa propre idée de ce que peut contenir l'Exposé des Normes et l'ébauche de l'Explication historique.

Maurice Séguin
Un historien du Québec
Maurice Séguin (1918-1984)

Le plan détaillé des Normes

pourra guider tous ceux et toutes celles qui s'intéressent à la « grande histoire », c'est-à-dire à « l'histoire des grands phénomènes sociaux ». Ce plan met en évidence les grandes parties des Normes et les subdivisions des différents chapitres. Il est suffisamment élaboré pour montrer l'orientation et le but recherché par Séguin dans chacun des chapitres. Notons, cependant, que le CHAPITRE TROISIÈME est le plus long de tous : 25 pages sur 64; sur ces 25 pages, 11 d'entre elles sont consacrées uniquement aux rapports entre « fédéralisme et nationalités ». Cette précieuse réflexion sur les sociétés (civiles), les nations ou les ethnies au sein d'une formule d'organisation politique particulière, le fédéralisme, conserve toujours son actualité. À cet égard, Maurice Séguin montre toute la force de sa logique d'interprétation des rapports entre des « collectivités » en ne perdant jamais de vue qu'il importe de « penser en présence des faits ». Bien sûr, il serait fortement recommandé de lire Les Normes dans l'une ou l'autre des éditions connues pour comprendre à quel point il était visionnaire.

La mise en forme de ce plan détaillé a été réalisée à partir des deux éditions existantes des Normes, soit celle de 1965-1966 de Séguin et celle de Comeau en 1987.

Pour faciliter la compréhension de la pensée de l'historien Maurice Séguin

nous ne signalerons que quelques lectures, les plus significatives, qui montrent toute l'originalité des recherches et des réflexions de Séguin. Les auteurs de ces textes sont soit des collègues ou d'ex-étudiants de Maurice Séguin ainsi que d'un étudiant de Fernand Dumont, de l'Université Laval, Jean Lamarre.

Jean BLAIN
« Préface » [ou] « Maurice Séguin ou la rationalisation de l'histoire nationale », dans Maurice Séguin, La Nation "canadienne" et l'agriculture (1760-1850). Essai d'histoire économique, Trois-Rivières, Boréal Express, 1970, 284 p. Consulter les pages 17 à 40. Jean Blain a été un collègue de Séguin au Département d'histoire de l'Université de Montréal de 1959 jusqu'à 1984. Une Préface perspicace et incontournable.
Bruno DESHAIES
« Préface » dans Maurice Séguin, Histoire de deux nationalismes au Canada, Montréal, Guérin, 1997, xxvii + 452 p. (coll. « Bibliothèque d'histoire » sous la direction d'André Lefebvre). Ex-étudiant de Maurice Séguin, au tournant des années 1960, il a assumé l'édition du cours de synthèse historique de son professeur d'histoire du Régime britannique. L'essentiel de son oeuvre consiste à éclairer l'action (consulter les pages v à xxiv).
Bruno DESHAIES
« Maurice Séguin, la société québécoise et l'avenir du Québec » in Le Rond-Point des sciences humaines.
Jean LAMARRE
Le devenir de la nation québécoise selon Maurice Séguin, Guy Frégault et Michel Brunet (1944-1969), Sillery, Les éditions du Septentrion, 1993, 564 p. Une étude fouillée sur les trois historiens de l'École de Montréal.
André LEFEBVRE
« Maurice Séguin (1918-1984). Créateur et maître à penser l'histoire », dans Variations sociologiques. En hommage à Pierre Ansart. Textes réunis par France Aubert, Montréal, L'Harmattan, 1992. Consulter les pages 301 à 312. Le témoignage d'un étudiant de Maurice Séguin, au début des années 1950, qui a le mérite de nous dire la grandeur de l'homme et de l'historien et d'exprimer l'estime profonde qu'il éprouve, encore aujourd'hui, envers ce maître.
Pierre TOUSIGNANT
« Maurice Séguin, maître à penser de l'école néo-nationaliste et ses premiers disciples, Guy Frégault et Michel Brunet », Cahiers d'histoire, 5 (automne 1984), 1 : 5-19. Réédition du même article publié dans la même revue en 1981 (vol. 1, no 1) à la suite du décès de Maurice Séguin, le 24 août 1984. Un essai qui vise à faire comprendre « la genèse » de l'interprétation « néo-nationaliste » de Maurice Séguin et de son influence profonde sur ses deux collègues du Département d'histoire de l'Université de Montréal.

BONNE LECTURE OU RELECTURE DES NOTES SUR LES NORMES DE MAURICE SÉGUIN !

Bruno Deshaies
Québec, 1er avril 1999
Modifications : 14 janvier 2001


Le Plan détaillé des Normes a été dressé par Bruno Deshaies, directeur du site Le Rond-Point des sciences humaines ( http://www.rond-point.qc.ca ). La numérotation des titres d'après le système décimal est proposée par Le Rond-Point comme outil de références afin de permettre la consultation tant de l'édition imprimée sous la direction de Comeau, en 1987, ou celle de Tousignant publiée chez Guérin, en 1999, que du polycopié de 1965-1966 établi par Séguin.


Page d'accueil    Commentaires  Haut  Le sommaire des <i>Normes</i>

© Le Rond-Point des sciences humaines, 1999
Bruno Deshaies, info@rond-point.qc.ca